Logo de l'hydroscope

Qui sommes-nous ?

Notre association existe depuis bientôt sept ans. Lors de sa création en 2006, l'objectif recherché était de faire  apprécier au grand public une rivière remarquable : la Sienne. Mieux  la connaitre pour mieux la protéger. Nous n'avons pas été déçus car tout ce que nous découvrons au  fil des ans nous étonne et nous émerveille toujours davantage: Que ce soit l'énergique saumon atlantique, aux couleurs métalliques rouge brique ou argent, bondissant d'un seuil de moulin à l'autre à la recherche inexorable d'un passage pour aller gagner sa frayère. Que ce soit l'élégante bergeronnette des ruisseaux approvisionnant frénétiquement son insatiable progéniture avec dans son bec une provision d'éphémères. Que ce soit la libellule déprimée donnant le départ du printemps qui, lorsqu'elle se pose au soleil  sur une ronce, ressemble à une broche dorée sertie de petits diamants bleus sur les côtés de son abdomen. Et ces autres libellules et demoiselles qui animent notre cours d'eau durant  les périodes ensoleillées dont le simple nom évoque tout une poésie : la précieuse  cordulie  à corps fin, l'étincelante libellule écarlate, la petite nymphe au corps de feu... Et lorsque l'on plonge la caméra sous l'eau, nous découvrons encore d'autres richesses insoupçonnées : La désormais trop rare mulette perlière dont les derniers spécimens  de la Manche résistent encore dans un affluent de cette belle rivière. Il n'est pas rare de trouver à proximité du mollusque une loche franche à la robe tigrée comme si le poisson gardait  jalousement son coquillage. Le chabot mâle qui protège ses œufs tel une vigie à l'entrée de sa grotte et qui éjecte les trichoptères carnassiers trop curieux en les recrachant  un à un comme si l'on se débarrassait d'un noyau. Si l'on s'approche des cailloux, on aperçoit encore un monde plus mystérieux, celui des macroinvertébrés qui maîtrisent à la perfection l'art de se cacher pour ne pas se faire manger. Un monde invisible mais bien présent. La rivière de la Sienne est fascinante mais son équilibre reste fragile.  Son caractère remarquable est reconnu puisque la zone de l'Airou ainsi que l'embouchure de la Sienne jusqu'au pont de la Roque sont classées en zone "Natura 2000". Dans ce fleuve côtier, le mot biodiversité prend tout son sens, nous le constatons à chaque nouvelle sortie.  Et pourtant nous souhaiterions que ces découvertes, ces richesses qui constituent un véritable patrimoine naturel, soient préservées pour que nos enfants puissent également les admirer. Si nous sommes contemplatifs par rapport à ces plaisirs gratuits, la situation actuelle est loin d'être aussi idyllique que l'on veut bien nous le faire croire. Nous constatons aussi des menaces : Comment  en effet ne pas réagir à des dégradations réalisées le long de cette rivière si vivante. On perçoit en fin d'été,  notamment dans les parties calmes et les bras morts du havre, des flambées d'algues vertes stimulées par la présence de phosphore et d'azote entrainant  le redouté phénomène d'eutrophisation. Comment ne pas réagir également à des épandages non contenus de lisier dégoulinant dans la rivière en dépit de toutes les règles de bonne conduite qui consistent à installer des bandes enherbées le long d'une rivière et de pratiquer une couverture inter-cultures pour retenir les éléments minéraux. Sans parler de l'érosion des sols nus qui provoque le colmatage du fond de la rivière asphyxiant par là -même toute la biodiversité présente à ce niveau. Comment ne pas s'enorgueillir d'une rivière où le saumon vient se reproduire sans besoin de l'intervention humaine comme cela se pratique dans la plupart des dernières rivières à saumons. La Sienne, en plus de toutes ces qualités, dispose de l’un des meilleurs potentiels en surfaces de frayère de Basse-Normandie. Mais, chaque année, les pêches électriques vérifient de plus ou moins bons  résultats en recrutement de tacons en raison de la variation des effectifs de saumons adultes, de la violence de certaines crues hivernales,… L'Hydroscope a la volonté de partager toutes ces observations en menant différentes actions que vous découvrirez en feuilletant les pages de notre site. Venez nous rejoindre, nous avons besoin de vous, pour participer à la découverte de la Sienne et à sa reconnaissance.   Patrick Levoyer, président de L'Hydroscope   En savoir plus sur nos activités En savoir plus sur la Sienne