Logo de l'hydroscope

Projection de Salmo de la Sienne, mardi 24 juillet à 20h30, à la salle polyvalente de Saint Martin de Bréhal

Ce film raconte quelques-unes de ces scènes de vie qu’Homo sapiens a su tisser avec une rivière côtière bas-normande, la Sienne, et l’un de ses poissons mythiques : le saumon atlantique. Ce récit nous amène à voyager dans le temps et à faire différentes étapes : Certaines d’entre elles nous conduisent sur l’estran, à la pêcherie de Montchaton, à Cérences pour découvrir les débuts de l’électricité et de la pêche sportive ; d’autres nous emmènent plus en amont sur la Sienne : notamment à Hambye où un moine est mort pour avoir défendu le droit de pêche de l’abbaye. Encore plus en amont, à Beslon, nous avons voulu vous raconter l’histoire de ces grands voyageurs qui empruntaient, il y a fort longtemps, ce gué situé sur la Sienne. Bien sûr, il nous a été impossible de ne pas nous arrêter, tout d’abord, à Montpinchon pour parler des moulins puis, à Coutances où une aventure humaine de très courte durée a vu le jour: la canalisation de la Soulles. Enfin, volontairement nous avons pris le risque de nous projeter en 2100 afin d’imaginer quel type de lien nous serons capables d’établir avec nos rivières. Ah oui, nous allions l'oublier: cette histoire est racontée par un saumon: Salmon de la Sienne.
 

A la découverte de la biodiversité d’une rivière « La Vanne »

Dimanche 22 juillet, l'association Saint Denis Le Vêtu Patrimoine organise une animation destinée à faire découvrir le patrimoine naturel d'un cours d'eau traversant sa commune: la Vanne. L'Hydroscope assurera la découverte de ce milieu de vie en montrant sa beauté, sa fragilité, sa complexité, les différents rôles qu'il joue et l'intérêt qu'à notre espèce à le préserver. Des loupes binoculaire et trinoculaire permettront d'apprécier à leur juste valeur les prélèvements d'animaux aquatiques que vous réaliserez. De même, des vidéos originales viendront compléter les commentaires de l'animateur. Cette activité se terminera par un goûter normand. Alors, n'hésitez plus, on vous attend sur la place de l'église de Saint Denis Le Vêtu à 14h30. Il convient de préciser que l'argent récolté contribuera à participer au financement des travaux de réfection du patrimoine bâti de la commune.
 

« Vie des eaux » courantes avec L’Hydroscope

Les raisons ne manquent pas pour justifier l'intérêt des images pour faire aimer nos si précieux cours d'eau. C'est pourquoi nous sommes à votre service pour répondre à vos besoins. Ces quelques images vous donneront un aperçu de notre offre.    
 

Une pollution organique sur un affluent du ruisseau de la Chaussée

Vendredi 25 mai, notre association a été informée par l’AAPPMA de la Sienne d’une pollution sur l’un des affluents du ruisseau de la Chaussée, lui-même affluent de la Sienne. Accompagnés par 2 de ses membres, nous nous sommes rendus au moulin de Chanteloup.        
  • Cette eau souillée s’écoule sur un fond de vase ou de sable compacté dans les parties courantes de cette partie de ru faiblement pentue.  Si l'eau était redevenue claire, il n'en était pas de même le matin .
         
  • A la turbidité et l'odeur s'ajoutaient des dépôts de déjections animales dans les parties calmes ou filtrantes (racines, ...).
       
  • A celles-ci se mêlaient de nombreux tubes de vers oligochètes et de chironomes.
         
  • Au milieu des branches mortes, des orties et des ronces nous avons réalisé difficilement 5 prélèvements d'invertébrés sur les quelques substrats trouvés à savoir: vase, sable, racines, litière et hélophytes (plantes vivant les pieds dans l'eau). Ces prélèvements ont été congelés pour être triés et déterminés la semaine suivante.
       
  • Sur les 12500 invertébrés comptés et évalués, 93% sont représentés par des diptères (chironomes et simulies), 6%  par des vers oligochètes le 1% restant par essentiellement des mollusques.
En conclusion, Il ressort que ce ru est pollué de façon chronique. Il est devenu un égout à ciel ouvert. Les chironomes et les vers oligochètes tentent de dépolluer ce milieu qui leur garantit une nourriture abondante et sans concurrence car leurs prédateurs ont été éliminés par ces conditions de milieux catastrophiques. Et dire que ce vendredi 25 mai, à quelques dizaines de kilomètres de là, on communiquait (FR3) sur le retour du pavillon bleu à Agon-Coutainville et Gouville sur mer! L’AAPPMA a informé la DDTM et la gendarmerie de Bréhal de cette pollution. Une suite sera-t-elle donnée à cette pollution?
 

Pollution sur la Gièze: suite

Le 28 mars 2018: Des prélèvements ont bien été réalisés quelques jours après la pollution. Quelle valeur donnée aux résultats de ces prélèvements effectués tardivement pour identifier la pollution et sa source? Cette pollution met en évidence un problème chronique: la difficulté à trouver des personnes ressource lorsqu'un évènement de ce type survient un week-end.